Pain Fromage


Fabrication du pain

 

Réaliser son pain collectivement est une expérience divertissante qui débouche vers une réjouissance de tous ceux qui ont mis la main à la pâte! Le pétrissage est un moment agréable et s’avère être une activité sensorielle et délassante pour les mains qui font office d’outils de fabrication.

Le pain a toujours été lié à notre histoire, et nous en consommons quotidiennement. Sa fabrication, comme une graine hypogée et enracinée en nous, éveille une alchimie des sens, qui découle des ingrédients qui le constituent. Il est notre nourriture de base, son odeur agréable en sortant du four enivre nos narines et sublime notre imagination quant à ses divers types de compositions.

Il s’agit de faire réfléchir les enfants et de faire émerger leur inventivité. Demander les ingrédients nécessaires et les retenir. Connaître les ingrédients et la recette exacte ?
La farine, l’eau, le sel, la levure. Le pétrissage pour obtenir une grosse boule de pâte. Le gonflement grâce à la levure. La division en petites boules pour obtenir un pâton. Façonner le pâton ou le laisser en boule selon le résultat recherché. Le repos et la levée et enfin l’enfournement et la cuisson.

 

 

Fabrication du fromage

 

Depuis son origine, les étapes courantes de la fabrication des fromages de chèvre sont restées quasiment les mêmes. Notre fabrication artisanale n’a servi qu’à apporter au fil du temps qui passe, des améliorations de qualités gustatives, et de conservation qui caractérisent notre savoir faire.

Cette activité a pour but de mieux faire comprendre la provenance du lait, comment on le transforme (en crème, et en fromage) .
C’est à ce moment l’occasion de faire prendre conscience aux enfants de l’importance des produits laitiers sur notre organisme.
Après avoir trait une chèvre, chaque enfant fabrique un fromage qu’il déguste frais et selon sa préférence.

 

 

Les différentes saveurs

 

Frais : le chèvre souple et humide, à peine sorti du moule et déjà doté d’une saveur délicate, s’accommode très bien d’un saupoudrage de fines herbes fraîches ou séchées, persil, ciboulette, coriandre…, voire du trait d’un bon poivre en moulin ou de fleur de sel.

Présenté en faisselle, le chèvre frais peut aussi se déguster en dessert, sucré d’un filet de miel, accompagné d’une cuillère de confiture de figues ou de compote d’abricots…

à 8 jours : la pâte toujours très blanche devient plus homogène. La sensation de fraîcheur et le « goût de lait » laissent place à une saveur plus subtile propre aux produits caprins.

à 15 jours : une croûte fine blanche, jaune, brune ou bleutée, selon les flores de couverture utilisées lors de l’affinage, commence à se former sur la surface du fromage mi-sec.

au bout de 3-4 semaines : le fromage sec a maintenant une pâte compacte et ferme qui s’effrite légèrement sous la lame du couteau. Son goût plus affirmé séduit les amateurs.

Au delà… Un chèvre bien égoutté et bien affiné peut se conserver plusieurs semaines (voire même plusieurs mois !), dans un hâloir ou une cave répondant aux critères de température et d’humidité requis.
Extrait de : les fromages de chèvre

NOUS CONTACTER

+33 (0) 9 71 46 42 54